Histoire et armoiries

Landrienne... Nommée ainsi en mémoire d'un commissaire de la marine, de l'armée de Montcalm, la paroisse St-Barnabé de Landrienne a été fondée en 1918.  Les fondateurs vinrent en grande partie de St-Thècle et de St-Prospère.

Presque 100 ans!

À partir de 1920, plusieurs commerces s'installèrent dont une forge, un commerce de viande, une manufacture de latte, une beurrerie. Enfin, pour la première fois depuis l'ouverture du Transcontinental, les autorités sont venues installer un télégraphe à la gare. Selon le journal « l'Abitibi » de l'époque, les citoyens espèrent qu'un agent régulier sera nommé car les affaires augmentent continuellement dans la paroisse.

Le village se dirige lentement vers ses 100 ans et est en plein essor. Ce développement, Landrienne le doit à de nombreuses améliorations apportées depuis le début des années 1990. Landrienne a d'abord innové avec sa méthode de tri à la source des déchets, puis la Municipalité a procédé à d'importants travaux d'aqueduc et d'égout. En 2003, on a également procédé à l'ouverture d'une voie de contournement à l'ouest du village. Cette voie permet aux camions lourds de se rendre à la Scierie Landrienne sans passer par le centre du village.

Les Landriennois sont fiers de leur village et ce sentiment de fierté se traduit en une coopération à toute épreuve. On dénombre pas moins de 24 organismes bénévoles.

Population : 1000 habitants (2015)
Superficie : 276,22 km²